fr
/projects/flying-lizard/

Flying Lizards [en cours de rédaction]

Le futur sera léger.

projects members zacharie_guillaume



Introduction donc :

Les Dirigeables une technologie dépassée ? Qui bats de l'aile ? Que nenni ! Au vu des enjeux énergétique, économique et écologique d'aujourd'hui il pourrait apparaître comme une solution miracle. En effet il ne consomme aucune énergie pour s'élever, ni pour rester en l'air. Il dispose d'une immense surface pour profiter de l’énergie solaire ainsi qu'une capacité de cargo phénoménale.

Mais puisque cette technologies est si fantastique, pourquoi l'a-t'on abandonnée au profit de l'avion à réaction qui pollue et fait du bruit ? Beaucoup vous diront que c'est à cause de la dangerosité des appareils mais de nos jours, les ballons étant gonflés principalement à l'hélium il n'y a aucun danger d'explosion. Et pour ce qui est de l'hydrogène les normes de sécurités sont telles que réussir à provoquer un accident relève de l'exploit ou du sabotage. Non la réelle raison de la disparition des dirigeables c'est le besoin : à l'époque on recherchait des véhicules petit et rapides pour la guerre et le transport express. De nos jour ce qui manque ce sont des véhicules cargos, de fret, d'étude ou de surveillance. En effet les principaux domaines d'exploitation des dirigeables de nos jours sont le commerce, la science et la vidéo.

Pour ce qui est du fret on estime que le coût de transport en dirigeable serait d'un euro la tonne 1 ce qui est plus cher actuellement que le transport routier si on ne compte pas le coût économique et écologique des infrastructure. Mais c'est là la force des dirigeables : on a pas besoin d’infrastructure ! Pas de route, pas de piste d’atterrissage, pas de station essence ! Les dirigeables peuvent être autonome en énergie et seule une tour permettant le chargement, déchargement de l'appareil suffit. Ce qui permet une implémentation dans tout les lieux dits "inaccessibles" comme le désert, les sommets de montagnes ou même la forêt Amazonienne.

La forêt Amazonienne, parlons en ! Mine d'or pour les scientifiques, sa faune et sa flore regorgent encore de découvertes mais un problème s'y pose comme dans la plupart des milieux naturelles restés intacts : Comment les étudier sans les polluer ? L'installation de laboratoire sur place nécessite un défrichement, la plupart des moyens de transports son bruyant, très bruyants. Il ne reste que les pieds.. Et à pieds on se fait repéré. Pour limiter tout ses problèmes et éviter aux scientifiques de faire plus de sport que de raison une solution se dégage : fabriquer un laboratoire flottant ! Pas de bruit, pas d'interaction avec l’extérieur et le tout confort ! l'idéal pour rédiger sa thèse sur les animaux.

Vous l'aurez compris je suis un inconditionnel des dirigeables. C'est pour ceci que je travail sur ce projet dans le cadre de mon projet au cursus innovation. Vous trouverez sur cette page en plus de cette introduction à notre besoin de zeppelin 2 un résumé de mon état de l'art, commençant part l'histoire des technologies plus léger que l'air avec pour chaque époque une comparaison entre le réel et la fiction. Ensuite vous trouverez mes études d'un point de vue technologique, d'abord théorique, puis pratique. Il y aura certainement des liens vers des tutoriaux des bricolages que j'aurais fait dans l'étude. Je tiens à prévenir qu'une partie de mes expériences seront retranscrites sous forme de journal de bord, pas d’inquiétude si c'est le bazar, je corrigerait plus tard. Et pour finir je mettrait mon étude du point de vue de l'acceptabilité et du publique, avec peut être quelques solutions de propagandes. Bonne lecture !

Etat de l'art

- Hier

  - Réalité

  - Rêve

- Aujourd'hui

  - Réalité

  - Rêve

- Demain

  - Réalité

  - Rêve

Ma pierre à l'édifice

- Théories

- Pratiques

  - Journal de bord des expériences

  - Conclusion

Les sciences sociales

- Acceptation

- Propagande

Bureau Associatif